SOUS INFLUENCE

Novembre 2017

Le bijou contemporain est vivant, il a ses racines dans le quotidien, les évènements, la lumière d’un jour, une rencontre, les êtres et les choses, les paysages et les univers intérieurs, un objet perdu ou trouvé.

Il est vivant, il parle de la vie de sa créatrice ou son créateur.

Il reflète/exprime/dévoile/révèle les remous et les beautés, et en changeant de mains il réinvente une histoire, celle de son porteur.

Il s’agit d’une force d’attraction puissante.

Cette expo réunit le travail de 7 créatrices / créateurs dont l’inclination les a menés vers un matériau, une idée, une couleur ou une texture, un lieu, un être vivant, une technique. Ambroise DEGENÈVE puise dans l’histoire des techniques pour les réinventer ; Babette BOUCHER explore ses limites et définit les contours de son double ; Caroline VOLCOVICI, aime la matière et y imprime une histoire inventée ; Hélène THOMAS récolte les trésors au fil des voyages, et atteint l’intemporel ; Clémentine DESPOCQ approfondit l’empreinte du corps, témoin et interface, notre premier contact au monde ; Lynn KELLY étudie et dessine la nature néo zélandaise, mettant en scène les matériaux organiques et les métaux précieux ; Morgane FIESCHI inscrit dans le métal les contrastes forts d’un pays fier et d’une histoire en mutation permanente.

This exhibition brings together the works of 7 makers whose inclination has led them towards a material, an idea, a colour or a texture, a place, a living being, a technique.

Ambroise DEGENÈVE delves into the history of techniques, and reinvents them; Babette BOUCHER explores her limits and redefines the shapeof her Double ; Caroline VOLCOVICI loves matter, and marks there an invented history ; Hélène THOMAS gathers treasures along her journeys, and achieves timeless modernity ; Clémentine DESPOCQ explores the imprint of the body, our witness and interface, our first contact to the world ; Lynn KELLY studies and draws from new zealand nature, staging organic materials alongside precious metals and stones ; Morgane FIESCHI inscribes in metal the strong contrasts of a proud country and of the constant changes of history.

 

Ambroise DEGENÈVE

Mes pièces détournent les techniques antiques, comme le nielle ou la granulation, afin de les retranscrire dans un langage contemporain, évoquant une esthétique proche du wabi-sabi. Cette approche n’est cependant pas dogmatique, l’expérimentation mène parfois vers d’autres chemins.

wabi – sabi : dans l’esthétique japonaise traditionnelle, c’est une vision du monde où l’on peut reconnaître et ressentir la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes.

I use ancient techniques, such as niello or granulation, and i transcribe them in my work into a contemporary language, suggesting an esthetic akin to wabi sabi. Experimentation, nevertheless, is never dogmatic and may lead along other paths.

In traditional Japanese aesthetics, Wabi-sabi () is a world view centered on the acceptance of transience and imperfection, where one recognizes and feels the beauty in imperfect things.

Ambroise Degenève – bague argent & cuivre

Ambroise Degenève – bagues argent, cuivre, perle, spinelle

Babette BOUCHER

« De plus en plus, c’est la femme sauvage qui est en moi qui s’exprime, puisant ainsi dans mes zones sombres, se nourrissant de mes émotions défendues, explorant mes limites, flirtant avec l’abjecte, l’innommable. Ce qui la fascine, me repousse; Ce qui me dégoûte, la séduit.

La terre, le ciel, les croyances, les rites de la nuit des temps, les légendes sont pour elle un espace de vie et de respiration artistique. A l’ombre de la réalité, a la lumière de mes fantasmes. »

« More and more, the wild woman in me speaks out, and she draws on the dark zones, feeding on my forbidden emotions, exploring my limits, flirting with the abject, the unspeakable. What fascinates her, repels me; she is charmed by what disgusts me.

The earth and Heaven, age-old rites and legends, are for her a space for life and artistic endeavour. In the shadow of real life, in the light of my fantasies. »

Babette Boucher – Pyrite’s eyes

Babette Boucher – Monster

Babette Boucher – Skull’s eyes

Caroline VOLCOVICI

Caroline Volcovici réalise des pièces organiques où la résolution technique côtoie l’imperfection de la matière. Ces bijoux racontent des histoires simples.

Après un diplôme supérieur en travail du métal à l’Otago Polytechnic school of Art (Dunedin, Nouvelle-Zélande), C. Volcovici s’installe à Paris, passe un diplôme de Bijoutier-créateur à l’Afedap (Paris). En 2011, elle crée l’Atelier & Galerie OBJET RARE dans le 11ème arrondissement à Paris, espace dédié au bijou contemporain.

caroline Volcovici fabricates organic pieces of jewelry where technical resolution interacts with material imperfections. These pieces tell simple stories.

After a metalsmithing diploma at Otago Polytech (Dunedin, New Zealand), C. Volcovici settles in Paris, and obtains a Craft-Design diploma from Afedap contemporary jewelry school (Paris, France). In 2011, she creates the Atelier & Galerie OBJET RARE in the 11th district in Paris, dedicated to contemporary jewellery.

Hélène THOMAS /YOL
- bijoux nomades

D’un continent à l’autre, d’une terre à l’autre.

D’une technique ancestrale, à la découverte sur ma route d’un trésor de la nature….

Je puise mes influences au fil du chemin parcouru.

Chaque pièce trouve sa source dans les escales de mes pérégrinations.

From one continent to another, one ground to the other.

From a millenary technique, to the discovery of one of nature’s treasures on my path …

I find my influences along the path taken.

Each piece stems from the ports of call on my journeys.

Collier de cérémonie tête de zébus Foumban Cameroun province de l’ouest /Collier Vache qui rit ( laiton, encre, résine ) crédit photo Sébastien Véronèse 2016

Ceremony collar representing zebu heads, bronze, Foumban (Cameroun, province of the west) /Collar « Vache qui rit»(« Laughing Cow »), brass, ink, resin, 2016ph ©Sébastien Véronèse

Hélène Thomas-collier filigrane, laiton & jade 2017

Clémentine DESPOCQ

Après un diplôme de bijoutier-créateur à l’AFEDAP (Paris), Clémentine obtient un bachelor design bijou et accessoires à la HEAD (Suisse, Genève) qui lui permettra d’exposer son travail de bijoutière-plasticienne notamment au salon de Montrouge et d’entrer en résidence à la Villa Suzy Solidor.

Son travail questionne le corps, autant comme support que matière à créer.

After her jeweller-designer diploma from AFEDAP school in Paris (France), Clémentine obtains a jewelry & accessory design bachelor degree at HEAD school in Geneva (Switzerland), which has enabled her to exhibit her work as a visual artist ; she has been selected to exhibit at the Salon de Montrouge (Paris, France), and has been awarded a residency at Villa Solidor (France).

Her work here questions the body, as medium as well as creative matter.         

 

Lynn KELLY

“Mon goût depuis toujours pour la nature m’a amenée à en utiliser les éléments de diverses façons dans mon travail. Cette collection autour de la pierre volcanique joue avec les textures, qui sont mises en valeur par les couleurs neutres, et la légèreté de cette matière rend possible des pièces de bonne taille”.

Lynn Kelly est une créatrice de bijoux contemporains qui vit et travaille à Dunedin, en Nouvelle-Zélande, et qui expose à l’international. Son travail s’inspire souvent des plantes et de la flore, et aussi de dessins botaniques anciens. Ses pièces mettent en scène des éléments organiques et des matériaux plus traditionnels.

Lynn Kelly a été récipiendaire de nombreux prix et bourses de création, dont la Wild Creations residency en 2012, une collaboration entre le Département de la Conservation, et Creative New Zealand, dont est issu l’ensemble d’œuvres « Central« .

“My long-term love of the natural environment has led to my use of it in many ways within my work.

This work using volcanic pumice is playing with texture. Its texture is emphasised through its neutral colour plus the bonus of its lightweight nature make wearability possible even with large scale pieces.“

Lynn Kelly is a contemporary jeweller who is based in Dunedin New Zealand. She exhibits widely in New Zealand and internationally. 

She has work in many public and private collections including The New Dowse Art Museum, Wellington, NZ and Te Papa Tongarewa, Museum of New Zealand. She has won a number of national awards including a research grant to work in the United Kingdom funded by Creative New Zealand, and received several residencies throughout New Zealand.

Lynn Kelly – pierre volcanique & argent, colliers & broches

 

Morgane FIESCHI

Sous influence de l’Afrique du sud, des traces de l’histoire du pays …

Ces 3 pièces sont nées sous influence de cette « Nation arc-en-ciel », et chacune à sa façon raconte une facette de cette nation multiple et complexe, à travers les yeux de la créatrice Morgane Fieschi.

Après une formation en sculpture aux Beaux Arts de Marseille, Morgane Fieschi obtient le diplôme de Bijoutier-créateur à l’AFEDAP à Paris.

Morgane vit et travaille en partie en Afrique du Sud.

Après avoir développé à Paris une riche collection de pièces autour du jeu (jeux de regards, jeux d’argent, jeux de hasard, jeux d’enfant, jeux de cartes, jeux de séduction, jeux de mots), elle développe ajourdhui un travail qui s’enracine dans le pays qui la fascine.

Under the influence of South Africa, on the tracks of the country’s history … These 3 pieces were born under the influence of this « rainbow country », and each one of them tells in its own way of a facet of this complex and multiple country, as seen through Morgane’s eyes.

After learning sculpture at Beaux-Arts school (Marseilles, France), Morgane Fieschi obtains a diploma of jeweller-designer from Afedap School (Paris, France).

After developping a rich collection of pieces around the notion of game / play (eye games, children games, money games, wordplay, etc), today she lives and works partly in South Africa, where she is developsping a body of work rooted in this country which fascinates her.

Morgane Fieschi – Soda Pop 2017

Boucles d’oreilles. Argent 925/1000, aluminium. Crédit photo @Morgane Fieschi

Cette collection présente un travail d’upcycling des canettes de soda sud-africaine, associées à de l’argent. Ce travail est porteur de sens, car ce métal a une second vie, et ce mouvement est dans l’air du temps. Les canettes sont couramment utilisées dans toute l’Afrique : on en fait des petits animaux, des portes clefs, des objets pour la maison… Pour ce projet, un vrai système de collecte a été mis en place.

Morgane Fieschi – The Walk


Technique à la cire perdue.
 Argent 925/1000, oxydé.
 Crédit photo @Morgane Fieschi

Ce jonc puise ses racines en Afrique du Sud où il a été pensé et façonné. A la fois symbole d’unité et d’égalité de par sa forme circulaire, il porte les marques du travail de l’artiste. Ces traces évoquent celles portées par la société sud-africaine: ses contrastes, ses inégalités, son Histoire complexe et sa mutation permanente. Fier de son empreinte, ce bijou aspire à être porté, à vivre, à se transformer encore et encore, à refléter la lumière.

Morgane Fieschi – Sindy

Broche. Argent 925/1000, jouet.

Crédit photo @Morgane Fieschi

Il y a beaucoup de fermes d’autruches en Afrique du Sud, on peut même monter dessus! Cette broche représente un trophée, car il est assez courant d’entendre parler de braconnage (Afrique du sud et pays frontaliers). Il y a moins d’un an, l’affaire du braconnage du lion Cecil (Zimbabwe) avait bouleversé le monde entier et toute l’Afrique du Sud.